Elena Mildner

Elena Milder

22 Nov Elena Mildner

elena-milder-02-copy

 

Russian born and Vienna based since the early 90s, Elena Mildner is a painter, sculptor, photographer, and designer whose art possess a swirling psychedelic quality that leaves you dizzy, re ective and wanting more.

Born under the Northern Lights in Provideniya, a town on the Bering Sea, Mild- ner is the daughter of a doctor who followed nomads’ trails in an abandoned army tank. It was through these adventures that she gathered an understanding of impressions, sounds, silence, action and color. Years later, she found a way to translate the aesthetic she discovered in that isolated landscape to an urban context.

Mildner’s work is a lively update on Abstract Expressionism. Using skateboards as a painting tool, she combines elements of gra ti, rap, and skateboarding culture.

She’s appropriated the aesthetic and the action of gritty downtown counter-cul- ture to punctuate the art world with something that is audacious and expressive. The skateboards are run through paint to rhythmic music that combines rap with the jazz vocalizations. Mildner puts her degree in Jazz Vocalization to good use with the latter. The result is evocative of bright, free spirited, life-size calligraphy.

The bold colors tell as much of a story as the broad strokes and patterns made by the skateboard. There is a story at the heart of each piece and the way that it is performed during its conception.

Once stretched and hung on the wall, these messy paintings each take on an inimitable and individual life of its own. For Mildner, art is the release of creative energy, guratively put in motion in a spatial, temporal and cultural dimension. Art does not take place in the salon where it is readily reduced to its aesthetic function. For Elena, art is the combination of imagery and action.

Elena is active amongst the Russian art scene, holding seminars in St Peters- burg as well as exhibiting her work in Toronto, London, Paris, Berlin, Austria, Italy and now at Art Monaco 2016.

Art Monaco Magazine

 

Elena Milder

 

Née en Russie, vivant à Vienne depuis les années 90, Elena Midlner est paintre, sculptrice, photographe et designer dont l’art possède une qualité psychédélique qui vous laisse étourdie, pensif et en voulant plus encore.

Née sous les étoiles du nord de Providenia, une ville sur la mer de Bering, Mildner est la lle d’un médecin qui a suivi les traces de nomades jusqu’à un tank militaire. C’était à travers ces aventures qu’Elena a réuni une compréhension des impressions, sons, silence, action et couleur. Plusieurs années plus tard, elle trouve le moyen de traduire l’esthétisme qu’elle a découvert dans ce paysage isolé en un contexte urbain.

Le travail de Mildner est un avancement sur l’expressionisme abstrait. Utilisant des skateboards comme outil, elle combine des éléments de gra ti, rap et une culture de skateboard. Elle a approprié l’esthétisme et l’action d’un centre-ville graveleux pour accentuer le monde artistique avec quelque chose d’audacieux et expressif. Les skateboards sont trempés dans la peinture au rythme d’un mélange de musique rap et de voies de jazz. Mildner met son degrés en vocales de jazz à bon escient. Le résultat évoque une calligraphie grandeur nature, brillante et d’esprit libre.

Les couleurs osées racontent tout autant de l’histoire que les coups de peinture et motifs crées par le skateboard. Il y a une histoire au cœur de chaque pièce et à leur méthode de conception. Une fois étendu et mis au mur, ces peintures désordonnées prennent chacune une vie inimitable et individuelle. Pour Mildner, l’art est un soulagement d’énergie créative, métaphoriquement mis en mouve- ment dans une dimension spatiale, temporelle et culturelle. L’art ne prend pas place dans le salon où il est systématiquement réduit à sa fonction esthétique. Pour Elena, l’art est une combinaison d’imagerie et d’action.

Elena est active sur la scène Russe, tenant des séminaires à Saint-Pétersbourg ainsi qu’en exposant ses œuvres à Toronto, Londres, Paris, Berlin, en Autriche, Italie et maintenant à Art Monaco 2016.

 

Art Monaco Magazine
No Comments

Post A Comment